Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La mort de Jerry Lewis

Je me souviens bien de ce pas de danse totalement improvisé que nous avons fait ensemble dans le hall de l'opéra Garnier, un jour de gala au profit de la ligue contre le cancer, dans le tout début des années 80. Je m'étais trouvé nez à nez avec Jerry Lewis, dont j'avais vu tous les films et dont j'ai toujours adoré l'humour. Je lui avais lancé un "héllo Jerry! " et aussitôt, Jerry Lewis, un large sourire aux lèvres, m'a tendit les bras en s'exclamant" héllo my dear!" et dans les regards amusés du public, main dans la main, et pliés en deux , nous avons fait quelques pas de danse hilarants, agrémentés de maintes révérences aux spectateurs qui trainaient dans les couloirs. Mon épouse a eu l'heureuse idée d'immortaliser ce moment magique et quand je revois cette photo, j'aperçois parmi quelques personnalités Simone Veil drapée dans une longue et ample robe noire, qui sourie poliment à ce charmant spectacle. J'ai raconté cette scène dans un de mes romans, en page 172 et 173 " Les femmes de Jean" paru chez Orizon-Paris en décembre 2015

Écrire un commentaire

Optionnel