Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une belle leçon de démocratie.

James Comey l’ancien directeur du FBI limogé par Donald Trump est interrogé aujourd'hui en direct par une quinzaine de  membres du Sénat, républicains et démocrates,  sur les conditions de son limogeage le 14 mai en liaison avec les ingérences russes dans l’élection présidentielle et notamment les raisons exactes pour lesquelles il a été limogé.
James Comey affirme que le président Trump a proféré des mensonges sur et l’aurait même diffamé, lui et son équipe au sein du FBI. Les nombreuses demandes du président sur cette enquête étaient pour le moins dérangeantes. L’ancien directeur du FBI affirme qu’il n’a aucun doute sur cette ingérence des russes.  Ce  témoignage, en direct, qui est une très belle leçon de démocratie, même s’il a été très dur envers le président des Etats unis, n’est pas assez puissant et déterminant pour déclencher une procédure de destitution de D.Trump. Mais il est prévu encore que James Comey soit auditionné, cette fois-ci  à huis-clos par un nombre beaucoup plus restreint de sénateurs et là d'autres révélations plus explosives pourraient être proférées car sur de nombreuses questions, James Comey répondait ne pas pouvoir apporter de réponses publiquement. Ce qui ressort de cette première audition est que, décidément, ce nouveau président des Etats-Unis d'Amérique est un bien curieux personnage.
A suivre…

Écrire un commentaire

Optionnel